Contrat de chasteté

Contrat De Chasteté

de lecture - mots

De plus en plus de couples prennent la décision d'adopter la chasteté masculine contrôlée dans leur quotidien. Ce qui est tout à fait compréhensible lorsque l'on se rend compte des nombreux bienfaits qu'elle apporte au sein d'un couple.

Après le fantasme vient le passage à l'acte, mais avant tout il est nécessaire de rédiger le fameux contrat de chasteté. Nous avons donc décidé de rédiger un authentique contrat, afin de t'épargner de nombreuses heures de réflexion.

Le contrat de chasteté définit des règles strictes que le couple ou le duo dominant / dominé devra respecter pendant la période d'abstinence contrôlée.

Tu n'as pas encore de dispositif sur ton petit oiseau ? Nous t'invitons à parcourir notre collection de cage en métal, ce sont les modèles les plus efficaces. Si tu débutes et que tu te sens un peu fragile, tu peux également te tourner vers nos dispositifs en silicone.

Modèle cage de chasteté métal

Un contrat de chasteté précise la durée pendant laquelle l'homme restera enfermé et les règles que le détenteur de la clé lui a fixées, ainsi que les punitions et/ou les récompenses qui les accompagnent.

Il mentionne les situations exceptionnelles dans lesquelles le soumis doit retirer sa cage (consultation médicale, voyage en avion, etc). Les types de punitions que l'encagé a accepté de subir pour avoir désobéi aux règles fixées par la Maîtresse, ainsi que les limites strictes du partenaire en cage et du détenteur de clé.

Lorsque le couple s'est mis d'accord sur les règles du contrat, il doit mentionner la date et faire une signature en fin de page. Le contrat doit être fait en double exemplaire afin que les deux participants aient un accès à tout moment.

Exemple contrat de chasteté

Exemple de contrat de chasteté

Voici un authentique contrat de chasteté, rédigez dans les règles de l'art. Surtout, n'hésite pas à le modifier et à l'adapter en fonction des accords du couple.

Définition des termes

Cage de chasteté : Dispositif verrouillable par le biais d'un cadenas conçu pour être porté au quotidien afin d'éradiquer les pulsions sexuelles nocives, la masturbation et l'infidélité. Elle permet au dominant de contrôler les rapports sexuels et le mental de l'homme en cage.

Encagé : L'homme qui portera le dispositif. Par définition, l'encagé a cédé le contrôle de ses organes sexuels à la dominatrice.

Keyholder : La femme qui détient la clé et le contrôle du sexe masculin. Par définition, la Maîtresse est la personne à qui l'on a confié le pouvoir absolu d'utiliser les organes sexuels comme bon lui semble.

Règle du contrat de chasteté :

L'utilisateur portera la cage ou la ceinture de chasteté pendant une période de temps déterminée par là Maitresse.

Libération pour rapport sexuel / éjaculation

  • La détentrice de la clé convient que l'homme en cage aura droit à au moins [nombre] libération par [période de temps].
  • L'encagé ne passera pas moins de [nombre] heures, mais pas plus de [nombre] heures hors du de la cage de chasteté.
  • La dominante accepte qu'au moins [nombre] périodes sans cage incluent un orgasme pour le soumis.
  • L'encagé reconnaît et accepte que la femme toute puissante a certains besoins sexuels qui nécessite d'être satisfaits et ces libérations pour la dominante ne signifie pas nécessairement une libération pour l'utilisateur.
  • Le soumis s'engage à satisfaire la dominante par tout moyen qu'elle juge nécessaire pour la satisfaction de ses besoins sexuels.
  • Le soumis accepte que les libérations sexuelles puissent être accompagnées de restrictions, comme déterminé par la détentrice de la clé.
  • Le soumis accepte que la Keyholder peut libérer le pénis à des fins de jeu sexuel, mais qu'aucune éjaculation n'est autorisé jusqu'à ce que la Keyholder en autorise un.
  • L'homme en cage accepte tout types de sextoys ou d'accessoire BDSM soit utilisé en fonction des désirs de la Maîtresse. Tel que des sangles, des menottes, un gode, un plug anal, etc.
  • L'encagé accepte que la Keyholder puisse utiliser les dispositifs mentionnés ci-dessus en plus des autres restrictions imposées par la Reine.

Libérations hors cadre sexuel

  • Le soumis accepte que la Keyholder puisse libérer l'utilisateur par bonne volonté et qu'une telle libération de la cage de chasteté ne constitue pas un motif de libération sexuelle.
  • Le soumis accepte d'obéir à toutes les instructions de la Reine lors de ces libérations.
  • L'utilisateur accepte de verrouiller à nouveau la cage sur ordre de la Reine.

Pénalités et sanctions

  • La dominatrice et le soumis atteste que toute faute par rapport au contrat de chasteté entraînera soit l'annulation du contrat, soit des sanctions sévères afin de corriger le comportement fautif.
  • La violation du contrat par la titulaire de la clé constituera une annulation du contrat.
  • L'annulation du contrat entraînera la libération immédiate de l'encagé.
  • Le retrait non autorisé de la cage ou la ceinture de chasteté entraînera une période de verrouillage sans libération durant [nombre] jours pour l'encagé.
  • Aucune éjaculation ne sera autorisé pour l'encagé pendant cette période de pénalité.
  • La masturbation non autorisée par la Maîtresse entraînera une période de verrouillage et de non-libération pendant [nombre] jours pour le soumis.
  • Encore une fois, aucun orgasme ne sera autorisé pour le soumis pendant cette période de pénalité.
  • Des sanctions supplémentaires peuvent être ajoutées selon les décisions de la dominatrice.
  • L'utilisateur accepte que les sanctions suivantes soient appliquées par la détentrice de clé pour punir sévèrement les infractions au contrat : (sanctions convenues par le duo) (fessée, humiliation en public, prolongation de la période de chasteté, pénétration anale, etc).

Clés de la cage

  • La détentrice de la clé conservera toutes les clés de la cage de chasteté.
  • La détentrice de la clé gardera toujours sur lui une clé.
  • L'encagé ne tentera pas de se libérer du dispositif de chasteté.
  • La Maîtresse donnera volontairement une clé à l'encagé en cas d'urgence. (Rendez-vous chez le médecin, forte douleur, etc)
  • L'homme soumis s'engage à informer immédiatement la Reine en cas d'urgence et à ne pas autoriser l'orgasme. En cas de tentative ou l'auto-libération, les sanctions prévues dans le contrat seront appliquées sévèrement.
  • Le soumis accepte qu'une fois son état de santé rectifié, il verrouille à nouveau la cage de chasteté et en informe la Reine immédiatement.

Tenue vestimentaire

  • L'encagé accepte que la dominatrice puisse exiger qu'il porte certains vêtements, y compris, des vêtements féminins tels que des talons, des robes ou autre.
  • L'encagé accepte que la détentrice de la clé puisse donner l'ordre qu'il enlève tous les vêtements et reste nue.
  • La dominatrice s'engage à ne pas exiger de vêtements qui seraient préjudiciables à l'usure normale du public ou qui affecteraient l'opinion publique, interféreraient avec les tâches professionnelles, ou qui causeraient une humiliation publique pour l'utilisateur.
  • Le soumis atteste que la dominante puisse se parer de divers vêtements afin de l'exciter sans qu'il y ai de rapport sexuel, ni d'orgasme quelquonque.

Compréhensions générales

  • Le duo convient que les décisions de la vie quotidienne telles que, les finances du ménage et d'autres décisions prises en dehors de la chambre à coucher n'auront aucun effet sur les termes de cet accord, et que ces décisions prises ne peuvent avoir aucune incidence sur les termes de cet accord.
  • La Reine comprend qu'elle est libre de recevoir toute pratique sexuelle nécessaire de la part du soumis pendant les périodes d'enfermement.
  • Le soumis est conscient que des récompenses allant jusqu'à l'orgasme sont données pour une bonne conduite.
  • Le duo convient que des modifications au présent accord peuvent être nécessaires pendant la durée de celui-ci et que ces modifications peuvent être apportées tant que les deux parties sont d'accord.

Hygiène de la cage et du sexe

  • La dominatrice est responsable du nettoyage régulier de la cage de chasteté.
  • L'encagé informera immédiatement la dominatrice de toute préoccupation concernant le fonctionnement ou la propreté de la cage.
  • La Maîtresse autorisera au moins un retrait de l'appareil de chasteté dans une période de sept jours pour le nettoyage.
  • Le soumis accepte qu'une telle libération puisse être supervisée et accepte toutes les conditions de libération telles que définies par la détentrice de la clé, y compris les restrictions si elles sont jugées nécessaires.
  • Le soumis s'engage à remettre immédiatement la cage en place après tous les nettoyages.
  • Le couple reconnait qu'une libération du pénis peut être autorisée pour des raisons médicales ou d'inconfort extrême.
  • Toutefois, pendant cette libération, aucune masturbation et aucune éjaculation n'est autorisé et le soumis accepte qu'une fois le problème réglé, le verrouillage de la cage sera immédiat.

Limites strictes

Le soumis et la dominante conviennent que tout jeu sexuel effectué selon les clauses du contrat ne doit pas inclure :

(limites strictes de l'encagé)
(limites strictes de la Reine)

Signature de l'encagé____________________________________ Date_ _______________.
Signature de la Reine_________________________________Date______ ____________.

Signature contrat de chasteté

À la signature du contrat, l'encagé doit immédiatement verrouiller la cage et remettre les clés à la Reine. Les conditions du présent contrat commencent dès la signature des deux parties.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Tags

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.