🎁2 achetés 1 gratuit 🔓 Livraison discrète 🎁2 achetés 1 gratuit 🔓 Livraison discrète

Devenir Sissy : le guide complet

 

 

Adeptes de la soumission et des jeux de dominations, cet article pour devenir Sissy est fait pour vous. Traduction de “poule mouillée”, le terme “Sissy” renvoie au plaisir que trouvent beaucoup d’hommes à se faire humilier et à obéir à leur maître ou à leur maîtresse en étant déguisés en femme.

 

Comment entamer votre processus de Sissyfication ? Qu’est-ce qu’une bonne Sissy ? Comment se déroulent les rapports sexuels ?

 

Avoir un mode de vie de soumise et vivre comme un travesti forcé nécessite une certaine préparation. Nous vous avons préparé un guide complet pour devenir une Sissy bien obéissante et bien soumise.

#1 La cage de chasteté

La Sissy aime se sentir humiliée et rabaissée. Pour ça, la cage de chasteté est son meilleur ami. Emprisonner son sexe et ne pas pouvoir se masturber ou avoir d’érection est un premier pas non négligeable pour devenir une Sissy.

 

Frustrantes, contraignantes et parfois même douloureuses (cages en acier froid ou cage électriques), les cages de chasteté sont l’accessoire BDSM n°1 à avoir pour se sentir bien dévalorisé et bien soumis à son partenaire.

 

De quelques heures jusqu’à plusieurs mois, la cage d’abstinence masculine empêche tout orgasme jusqu’à autorisation de la part du key holder.

  • Retrouvez une sélection complète de cages de chasteté pour devenir une Sissy sur notre boutique.

Quelle cage choisir pour une Sissy ?

 

La féminisation forcée induit d’être le plus féminin possible. Dès lors, si vous désirez devenir la meilleure Sissy, le choix de la cage qui va venir enfermer votre sexe masculin doit être choisi avec précaution.

 

Une cage électrifiée pour les adeptes du hard BDSM

 

Cette catégorie de cages BDSM s’adresse aux personnalités les plus extrêmes. Vous rêviez d’être forcée à être une femme tout en souffrant un maximum ? Une cage d’abstinence électrique est l’accessoire parfait pour une soumission douloureuse.

 

Une cage en métal pour les plus expérimentés

 

Au contact de la peau, les cages en métal provoquent une sensation de froid désagréable. Ces accessoires sont plus lourds et indéniablement plus douloureux à porter qu’un appareil en plastique.

 

Pour les adeptes du BDSM qui ont de l’expérience et qui entament un processus de Sissyfication, vous pouvez opter pour ce type de cage qui sont avant tout dédiés à un port sur le long-terme.

 

Avec elle, vous vous sentez humilié au quotidien. Pour un côté encore plus fancy, n’hésitez pas à décorer votre cage avec un accessoire !

 

Une cage en plastique pour les novices

 

 

Privilégiez des cages en plastique si vous n’avez jamais ou peu pratiqué l’abstinence masculine. Elles sont plus faciles à porter et moins douloureuses.

 

Qui plus est, pour renforcer votre féminité, vous pouvez opter pour une cage en silicone ou en plastique rose - un exemple juste ici !. C’est LA couleur de référence pour devenir une Sissy exemplaire.

#2 La tenue

 

Votre transformation en Sissy-boy commence dans votre pantalon avec une bonne cage de chasteté (de préférence rose) bien serrée. Elle se poursuit avec votre tenue vestimentaire qui doit impérativement matcher avec les critères de la Sissy.

 

Infantilisation, prêt-à-porter fuchsia ou rose, tenues frivoles : une bonne Sissy est comme une enfant qui doit obéir aux ordres que lui donne sa mère ou sa belle-mère. Elle doit être éduquée de façon autoritaire et porter des vêtements qui reflètent son côté salope soumise.

NON au masculin

 

Caleçon, pantalon regular, t-shirt pour hommes...Oubliez tout ça. Pour devenir une Sissy qui se respecte, il faut avoir un string ou un tanga sur soit. Dans la mesure du possible, optez pour les pièces les plus féminines possible ! Crop-top, mini-jupe, collant...Tout ce qui est féminin - et si possible infantilisant - est permis.

 

Plus vous en faites, plus vous êtes une bonne Sissy.

 

Si votre environnement professionnel ne vous permet pas d’afficher votre côté travesti en toute liberté et vous “oblige” à porter une tenue masculine, voici 2 conseils :

 

  • gardez TOUJOURS votre cage de chasteté
  • mettez des petits dessous soyeux et sexy afin de ne pas oublier ce que vous êtes.

Des tenues spéciales pour vos séances SM

Votre environnement privé est un endroit où vous devez vous comporter comme une bonne femme soumise. Tenue, comportement, obéissance : montrez à votre partenaire que vous lui appartenez et que ses désirs sont des ordres, ainsi vous allez pouvoir devenir une Sissy de qualité.

 

Pour vous balader à la maison ou pendant vos pratiques sexuelles, voici quelques idées d’uniformes que vous pouvez enfiler afin de ressembler à une salope bien soumise :

 

  • une tenue écolière infantile pour femme
  • une tenue de femme de ménage
  • une tenue de pom-pom girl

 

L’important dans tout ça : plus il y a de rose, plus il y a de froufrou et mieux c’est.

 

Dentelle, soie, satin, velours sont des tissus très féminins que vous devez privilégier. Vous pouvez par exemple porter une culotte en dentelle rose qui renforcera votre côté efféminé et qui ravira votre maître ou votre maîtresse.

 

Un grand nombre de Sissy Boys porte ce genre d’ustensiles qui s’ajustent parfaitement à leur cage et qui ont tendance à s’insérer dans la raie des fesses.

 

Envie de pousser la pratique sadomasochiste douce un peu plus loin ? Demandez à votre keyholder de cacher voire même jeter vos vêtements d’hommes. Ensuite, suppliez-le/la de vous acheter de nouveaux vêtements. Rappelons-le : vous êtes une petite fille obéissante.

Les accessoires

 

Impossible d’atteindre pleinement son objectif sans accessoires.

 

Vous avez vos vêtements féminins et vos uniformes pour vos séances coquines ? Parfait. Maintenant, il faut perfectionner le tout pour paraître encore plus travesti et pour se sentir encore plus soumis.

Premièrement : choisissez une paire de chaussures osée ! Talons hauts ou espadrilles d’écolières sont d’excellents choix. Pour ce qui est de la couleur, on vous laisse deviner...!

Deuxièmement : n’hésitez pas à porter des soutiens-gorges et à les rembourrer. Cette astuce vous rendra d’autant plus femme. Vous pouvez aussi choisir de porter un plastron pour cambrer votre silhouette et renforcer votre côté salope dominée.

Troisièmement : achetez-vous ou demandez des collants ou des porte-jarretelles. Ce sont des accessoires nécessaires pour devenir une Sissy.

Quatrièmement : accessoirisez votre style avec de jolis bijoux pour femmes pour toujours plus de féminité.

Le maquillage

 

Il s’agit de l’ultime étape pour devenir une Sissy boy complète.

 

Une vraie femme forcée, en plus de devoir être épilée ou cirée avant une séance de domination, doit savoir se maquiller. Mais pas n’importe comment ! Un maquillage soigneux et minutieux parsemé de roses et petites paillettes est le plus adéquat.

 

Rappelons-le : la Sissy est une petite fille soumise et obéissante.

 

Vous pouvez pousser l’expérience un peu plus loin en adoptant un maquillage dans l’excès à la façon d’une prostituée. Rouge à lèvres rouge et brillant, fond de teint et fard à paupières dans l’excès...Amusez-vous.

#3 : Le comportement

 

La féminisation forcée s’adresse aux adeptes de la soumission. Lorsqu’on se travestit, il faut savoir adopter un comportement de “Sissy slave”. Certains devoirs doivent être accomplis.

 

Passer de l’homme viril à la petite femme serviable et docile demande, certes, un changement d’apparence mais aussi un changement de comportement.

 

Voici comment vous y prendre.

 

La timidité

Soumission rime avec timidité. En public comme dans le cadre intime, adoptez un comportement timide et poli. Obéissez à tous les ordres que vous donne votre keyholder sans même rechigner.

 

Inutile de parler, des petits acquiescements de voix ou de tête suffisent.

 

Comme un chien qui se fait gronder, vous devez être à l’écoute de votre maître ou de votre maîtresse et ne devez, sous aucun prétexte, lui couper la parole.

 

Parlez doucement et sur un ton faible. Assurez-vous d’adopter un comportement à la fois réservé et docile.

L’obéissance

Vous devez vous plier à tous les ordres de la personne qui se charge de votre féminisation forcée.

 

Port de couche, pratique du milking, marche avec des talons hauts, apprentissage des bonnes manières, candaulisme, cuckolding...Vous êtes soumis(e) et forcé(e) à obéir.

 

L’époux qui entame son processus de Sissyfication doit impérativement se laisser dresser pour mettre de côté ses habitudes masculines au profit d’un comportement complètement féminin. C’est le secret pour devenir une Sissy.

#4 Les relations sexuelles quand on est une Sissy

Comment avoir des relations sexuelles en tant que Sissy-boy ? Que faut-il savoir pour prendre un maximum de plaisir et jouir de soumission ? Qu’est-ce que la femme forcée peut-elle faire ou ne pas faire ?

 

IMPORTANT : Avant de vous lancer dans ce genre de pratique, votre consentement et celui de votre ou vos partenaires sont essentiels. Prenez compte du fait que, en vous transformant en Sissy pendant une durée indéterminée, vous allez être extrêmement frustré et désespéré. Imposez vous des limites strictes pour ne pas dépasser les bornes du BDSM.

Des rapports basés sur l’humiliation

 

Vous n’avez quand même pas oublié que vous aviez une cage qui emprisonne votre sexe masculin ? Dès lors, sauf autorisation et envie de la part de votre keyholder de vous libérer et de jouer avec vous, vous allez devoir vous occupez ou regarder Madame ou Monsieur.

 

En tant que bonne salope, il faut que votre anus soit bien étiré. Entraînez le régulièrement. C’est un bon exercice de Sissy. Pour ce faire, il est recommandé de porter une cage de chasteté avec plug anal intégré - notre sélection exclusive ici.

 

Parce que la Sissy n’a, théoriquement, pas le droit de pénétrer le dominant, il est préférable d’être à l’aise avec l’utilisation de sex toys, godes et vibromasseurs pour l’anus.

 

L’intégration d’une tierce personne dans les rapport BDSM des Sissy est aussi monnaie courante. Si vous avez donné votre accord à votre moitié, elle pourra ramener un homme ou une femme pour pimenter votre expérience de soumise.

 

  • Avec un homme, vous allez avoir le droit à une double pénétration anale et devrez probablement vous charger de sucer son pénis et lui faire un annulingus
  • Avec une femme, votre partenaire va se charger de la baiser sauvagement. Vous, vous aurez peut être le droit de mettre quelques coups de langue. Oubliez la pénétration. Une Sissy ne fait pas ce genre de choses.

 

 

 

 

Articles récents

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré